Archives de Tag: twitter

MyLittleParis propose les e-mails partenaires

MyLittleParis, un site agréable qui vous propose de bons plans, a lancé une newsletter le 27 septembre 2010 dont l’objet est « votre photo Facebook parfaite ».

Plutôt que de réaliser une newsletter ultra-branchée avec photoshop, Kanako KUNO, illustratrice Japonnaise de MyLittleParis a choisi de rendre les newsletters « à l’ancienne », ses dessins charmants sont construits à la main et ensuite scannés.

Le thème de cette newsletter est « E-mail partenaire: votre photo Facebook parfaite ». Ok, tout le monde connaît Facebook, mais vous vous demandez c’est quoi « e-mail partenaire »? C’est exactement la même question que je me suis posée. A la différence des bons plans que MyLittleParis vous envoye 2 fois par semaine, il vous propose maintenant des emails dit »partenaires ». Effectivement, MyLittleParis vous développe des emails partenaires avec des marques pour parler de leurs produits ou de leurs services. Il faut préciser que, pour en parler de leur façon en vous fournissant des articles de qualité, cette société accepte uniquement si les produits ou services sont en affinité avec son univers et sa ligne éditoriale.

A titre d’exemple, dans cette newsletter, MyLittleParis parle de Lancôme, une marque de produits cosmétiques, l’entreprise offre aux abonnées MyLittleParis une vraie séance shooting, pour un profil Facebook idéal. Si ça vous tente, n’hésitez pas à devenir fan de Lancôme sur Facebook pour découvrir les photos du shooting et des conseils de maquilleurs. Séance Portait Facebook est également offerte sur le stand Lancome des Galeries Lafayette Haussmann du 29 septembre au 2 octobre.

Par ailleurs, pour distinguer les autres newsletters qui sont lues seulement sur l’ordinateur, MyLittleParis prend en compte que son contenu peut être également lu sur smartphone, tels que iPhone et Blackberry.

Dans l’entête de la newsletter, vous voyez que, quand vous cliquez :

  • sur « Lire sur votre Blackberry », le contenu s’affiche au format Blackberry
  • sur « Lire sur votre iPhone »,  le lien vous dirige vers la page qui propose une application à télécharger sur l’AppStore

Dans un monde où les attitudes et comportements des consommateurs ont été changés, où nous avons de moins en moins de temps disponible, de plus en plus des gens sont accros aux smartphone. MyLittleParis a très bien compris les attentes des consommateurs en s’adaptant à leurs besoins.

N’ayant qu’une cinquantaine d’amis abonnés à la première édition de MyLittleParis en 2008, la base de membres s’est développée naturellement par bouche à l’oreille.

En utilisant la puissance de l’effet de ce levier du marketing, MyLittleParis est assez connu pour sa proposition de bons plans, ses dessins et ses articles intéressants. Il vous suffit de cliquer sur le bonton de partage des réseaux sociaux (Facebook, Twitter) pour relayer cette info et faire parler autour de votre entourage.

MyLittleParis est vraiment  Pro de l’email marketing!

Envoyer l’emailing avec les boutons de partage de réseaux sociaux

Avec l’arrivée des réseaux sociaux sur Internet, les attitudes et les comportements des consommateurs ont été changés. Aujourd’hui, les boutons de partage de réseaux sociaux, tels que Facebook, Twitter, Wikio, Digg, Delicious, sont familiers des blogueurs et des internautes qui les utilisent pour partager des liens, photos, vidéos, actualités avec leur communauté. Selon une étude publiée en août par la plateforme d’e-mail marketing GetResponse, les campagnes d’emails marketing gagneraient beaucoup à incorporer ces outils, dont la présence dans l’emailing augmenterait le taux de clic des mails de 30 à 50 %.

Analysé près de 500 millions de mails envoyés par ses clients, GetResponse se concentre notamment sur le rapport entre le niveau d’intégration des boutons de partages aux mails et le taux de clic. Nous constatons que les emails intégrant au moins un bouton de partage génèreraient un taux de clic 30% supérieur à ceux qui n’en ont pas, un écart de performance qui grimperait jusqu’à 55% pour les emails comportant au moins 3 boutons de partage. Certainement, Twitter et Facebook sont les boutons de partage les plus utilisés, respectivement présents sur l’emailing dans 67 et 62% des cas. Le monde de l’email marketing a passé ainsi à l’ère sociale. Il faut préciser que les mails comprenant un bouton de partage avec Twitter ont un taux de clic de plus de 10%, soit 40% supérieur aux mails sans option de partage.

Pour Simon Grabowski, CEO d’Implix -fournisseur de la solution GetResponse, souligne l’importance d’intégration des boutons de socialisation: « L’augmentation de 55% du taux de clic suivant l’ajout
d’options de partage dans les mails montre qu’il ne suffit pas de lier les campagnes avec les réseaux sociaux, mais que le pouvoir des campagnes réside dans le partage social des contenus. Les utilisateurs de Twitter publient
environ 55 millions tweets par jour. La communauté Facebook réunit plus de 400 millions d’utilisateurs actifs dans le monde entier, chacun compte environ 130 amis environ. Un grand nombre de ces utilisateurs sont les ambassadeurs
potentiels des marques de nos clients. Imaginez l’impact sur les résultats d’une campagne, si la personne à qui est destinée le message le partageait avec 130 amis, et ainsi de suite… Et le mieux, c’est que l’inclusion des boutons de partage ne génère aucun surcoût, c’est du ROI « pur ».
Si vous souhaitez, retrouvez l’intégralité de cette étude en anglais sur GeResponse.

Pour finir, je vous invite à visualiser cette vidéo qui présente la nouvelle version de Twitter. Une belle interface avec des services intéressants proposés, je l’attends avec impatience!

Vous connaissez « Huis clos sur le net » ?

Parler des réseaux sociaux est à la mode. Cinq journalistes des radios francophones publiques ont suivi cette tendance. Isolés dans un gîte rural du Périgord pendant une semaine, Facebook et Twitter restent le seul lien entre le monde et eux. Une opération inédite pour réfléchir à l’émergence de l’info sur les réseaux sociaux, et notamment aux retombées médiatiques générées par ceux-ci.

Sur France Info, les cinq journalistes  Benjamin Muller, Nour-Eddine Zidane, Janic Tremblay, Anne-Paule Martin et Nicolas Willems ont intervenu dans « Huis clos sur le net » en partagant leurs expérience du lundi 1er au vendredi 5 février 2010.

Je vous invite à suivre le compte Twitter de Benjamin Muller.

Prenez un rdv le Vendredi 5 février de 8h30 à 9h30 en direct du gîte, le bilan de cette expérience inédite avec les cinq journalistes.

L’évolution de la notoriété des réseaux sociaux

Selon un sondage mené par I’Ifop, en terme de l’évolution de la notoriété des réseaux sociaux.

Nous avons constaté clairement que les notoriétés respectives de Facebook, Myspace et Copain d’avant progresse au même rythme. Alors que la notoriété de micro-blogging Twitter est en pleine croissance, passe de 28% au printemps 2009 dernier à 63% à l’automne 2009. L’année 2009 est donc une période remarquable pour Twitter dont la notoriété a exploré. L’autre réseau social Viadéo est connu plutôt par des professionnels dont l’évolution de la notoriété ne grimpe que 2%. A noter que, la notoriété de Trombi piétine à 62%.

Nous nous penchons ensuite sur la notoriété de réseaux sociaux en fonction de l’âge.

Facebook reste le réseau social le plus populaire des internautes français à tous les âges. Skyrock, Windows Live et Myspace connaissent une chute dès que les sondés dépassent de 35 ans.

Si vous vous intéressez aussi aux réseaux sociaux, je serais contente de faire partie de vos réseaux sur Facebook, Twitter, Viadéo et linkedin.

Réseaux sociaux en France

77% des internautes français déclarent être membres d’un réseau social (Facebook, Copain d’avant, myspace, twitter,etc.), selon un sondage mené par I’Ifop, afin de connaître l’usage des réseaux sociaux en France.

Copain d’avant, un site de réseautage socialappartenant au Benchmark Group, dont la vocation est de mettre en relation les anciens camarades de classe, est le réseau social le plus populaire de France. 49% des personnes interogées y détiennent un compte, contre 46% sur Windows Live (MSN-Microsoft), 37% sur Facebook, 19% sur Trombi, 8% sur MySpace, Skyrock et Viadeo. Le micro-blogging Twitter n’arrive qu’en huitième position (5%).

Selon cette étude, seulement 25% des internautes sont membres d’un seul réseau social, tandis que 34% sont membres de deuxou trois réseaux différents, et 18% sont inscrits sur quatre réseaux ou plus.

En terme de notoriété des réseaux sociaux en ligne, facebook est le réseau social le plus connu des internautes français. 83% des internautes interrogés connaissent MySpace, 63% des sondés ont entendu parler de Twitter contre 22% de Viadeo.

Twitter, un outil puissant pour Haïti!

Le tremblement de terre de magnitude de 7 qui a frappé gravement Haïti à 16h53 (heure locale) ce mardi. Les liaisons téléphoniques et les réseaux portables sont hors service, l’Internet reste le seul lien entre Haïti et le monde.

Moins de 10% des Haïtiens ont accès au téléphone et au Net, ces internautes publient des témoignages, informations, photos, vidéos via leurs blogs, et surtout par les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook. Twitter est devenu la première source d’information avant la presse et la télévision.

Ce group d’internautes met à jour sans cesse les informations sur Twitter. Un témoignage, Lisandro, a déclaré « quand il n’était pas en train de ‘tweeter’ sur son ordinateur, il était dans les rues, pour proposer son aide et prendre des photos ». Il a publié également les photos sur Twitpic, dans lequel des photos horrifiantes et insupportables nous choquent profondément, certaines photos ont été reprises par les agences de presse comme l’AFP.

Grâce à Twitter, cet outil de micro-blogging simple et efficace, nous pouvons obtenir les informations de premières mains. A noter que nous avons su le décès de Michael Jackson, le crash d’un avion d’Air France dans un premier temps sur Twitter.

Suivez ce qui se passe en temps réel en Haïti!

Le Web 2009, l’Internet à déjà oublié la crise

Le 6e édition du Web09, a eu lieu le 09 et 10 décembre à Paris, l’un des plus grandes manifestations de l’Internet internationale du monde, a accueilli plus de 2000 participants. Le thème abordé cette année est « Real-Time Web ».

Le web est devenu un espace particulier où sont nés des idées, des applications novatrices, des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Linkedin, Viadéo, Myspace, etc.) et maintenant, le Real-Time Web (« le web en temps réel » en français).

Cet événement a été présidé par Loic Le Meur, fondateur de Seesmic et organisateur de la manifestation internationale du Web09, l’un des premiers bloggers historiques, et son épouse Geraldine Le Meur. Des intervenants connus et prestigieux étaient présents : Jack Dorsey, inventeur, fondateur et Chairman de Twitter; Michael Arrington, éditeur de TechCrunch ; Osama Bedier, vice-président de Paypal ; Ethan Beard, directeur de Facebook, Tony Hsieh CEO de Zappos, Andrew Fisher CEO de Shazam Entertainment ; Danah Boyd chercheur chez Microsoft Research New England, et Jennifer Corriero co-fondateur et Executive Director de TakingITGlobal, etc.

L’entrée n’était pas donné, vous ne pouvez bénéficier d’un prix exceptionnel (100 tickets à 50% de son prix habituel) qu’à conditionne d’être inscrit en ligne (795€ pour une personne, 695€ par personne pour les groupes).

Voici une vidéo qui présente 2009 speakers.

La bouche à oreille et le marketing viral ont été vivement employés pendant cet événement.

Vous pouvez devenir fan du Web 09 sur Facebook.

Vous pouvez également participer à la conversation sur Twitter

Loic Le Meur était convié par Franceinfo avant le déroulement du Web 09.

A travers cette vidéo, nous avons remarqué que Le Web 09 n’a utilisé aucun média, tels que la pub, la télé, la presse. Autrement dit, nous savons cet événement, parce que nous sommes plutôt sensible à l’Internet, Twitter, Facebook, Viadéo, etc. sont notre outils favoris.

Le Web 09 s’est terminé avec grand succès par l’allocution de clôture de Loic Le Meur et Geraldine. Vous trouverez également les discours des intervenants sur ici.